Les grosses têtes du 14 novembre 2017

C’est encore mieux l’après-midi avec les Grosses Têtes


Caroline Diament, Christine Ockrent, Elie Semoun, Karine Le Marchand, Philippe Manœuvre, Pierre Bénichou, sont les sociétaires du jour.

Caroline Diament Christine Ockrent Elie Semoun Karine Le Marchand Philippe Manœuvre Pierre Bénichou

Caroline Diament obtient son baccalauréat littéraire. Elle travaille durant dix ans dans le label musical Virgin Records. Elle change d’employeur pour intégrer le label Epic Records, filiale de Sony Music Entertainment, et finit par se voir offrir le rôle de directrice générale adjointe.

Christine Ockrent est une journaliste belge née à Bruxelles le 24 avril 1944. Exerçant en France, elle a été la deuxième femme, après Hélène Vida, à présenter le Journal de 20 heures, et dirigeante de L’Express, avant de présenter des émissions politiques sur France 3, puis d’être, de février 2008 à mai 2011, directrice générale de l’AEF (Audiovisuel extérieur de la France).

Élie Semoun,de son vrai nom Elie Semhoun, né le 16 octobre 1963 à Antony, est un humoriste, acteur, écrivain, et chansonnier français d’origine marocaine. Elie Semoun démarre sa carrière dès sa petite enfance grâce à la série la Famille Ramdam, ainsi que ses tournages dans des publicités. En 1980, Elie Semoun a deux recueils de poésie à son actif (Le Poémoir et Plaisanteries) et deux pièces de théâtre (La pièce décousue et la Pièce d’identité) alors qu’il n’a que 17 ans. Il s’inscrit ensuit à des cours de théâtre le menant à la troupe Baladins en Agenais en 1982. Elie Semoun y rencontre Muriel Robin et joue avec elles « Les folies amoureuses », en 1984. Dès 1988, Elie Semoun apparaît dans « Vivement lundi ! » Une série humoristique diffusée sur TF1 dans laquelle il interprète un coursier monté sur rollers. Cette expérience à la télé l’inscrit définitivement dans le monde de l’humour et dès lors, il forme le duo comique avec Dieudonné, son ami d’enfance.

Fille d’un papa origi­naire du Burundi et d’une maman née en Lorraine, Karine Lemar­chand voit le jour le 16 août 1968 à Nancy.

Durant son enfance, Karine Lemar­chand déve­loppe son goût pour la musique. Elle joue de la harpe et de la flûte traver­sière. La jeune et jolie métisse rêve de deve­nir chan­teuse. Mais une fois sa carrière de mannequin lancée, elle débute en tant qu’a­ni­ma­trice sur RMC. À comp­ter de 1998, elle anime l’émis­sion Musique, musiques sur France 3. En 2004, elle remplace Maïtena Bira­ben aux commandes de l’émis­sion Les Mater­nelles sur France 5. Karine Lemar­chand confiera, après cinq années de bons et loyaux services, qu’il s’agit là de sa plus belle aven­ture télé­vi­sée. Depuis 2010 elle est aux commandes du programme qui permet à des agri­cul­teurs de rencon­trer l’amour, L’amour est dans le pré sur M6. Très popu­laire, l’émis­sion réalise régu­liè­re­ment des scores d’audience.

Côté vie privée, Karine Le Marchand est mère d’une petite fille prénom­mée Alya (née en 2003). En octobre 2013, la présen­ta­trice annonce sa sépa­ra­tion avec le foot­bal­leur Lilian Thuram dont elle parta­geait la vie depuis 2007.

né le 19 juin 1954 à Sainte-Menehould (Marne), est un journaliste français : critique musical et éditorialiste dans la presse écrite, il est également animateur d’émissions de télévision et de radio et scénariste de bandes dessinées.

Journaliste français, né en 1938 à Oran, en Algérie, Pierre Bénichou arrive à Paris à l’âge de 11 ans. Il abandonne ses études à la Sorbonne et il est engagé comme stagiaire, à France Soir puis comme rédacteur à Paris Jour, en 1959. Deux ans plus tard, il est grand reporter à Jours de France. Situé à gauche, il refuse de s’opposer aux partisans de l’Algérie française et, en 1963, il rejoint un mensuel pour hommes, axé sur l’art de vivre et la mode, Adam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *