Pierre Bénichou n’aime pas les médecins