Quand Pierre Benichou va chez le boucher